50 ANS APRÈS LE DEUXIÈME CONSEIL DU VATICAN

Réunion du nouveau groupe d'étudiants à Trèves 2012


50 ans après le Concile Vatican II -

à l'occasion de l'anniversaire du Conseil


 
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Reportage

 

 

Rencontre annuelle du nouveau groupe d'étudiants Joseph Ratzinger / Pape Benoît XVI. à Trèves 20.-22. avril 2012

A l'occasion du 500e anniversaire du Heilig-Rock-Pèlerinage, la réunion annuelle du nouveau groupe d'étudiants a eu lieu à Trèves, à laquelle étaient venus deux représentants du groupe d'étudiants de Joseph Ratzinger. Cette rencontre a été symbolique dans la mesure où la robe indivise de Jésus a reçu une référence existentielle à travers la composition du nouveau groupe de jeunes théologiens catholiques et orthodoxes, qui a donné une forme très concrète au désir d'unité.

Après des vêpres communes et une rencontre conviviale, au cours de laquelle les nouveaux membres se sont présentés et les autres ont rendu compte de leurs activités scientifiques et de leurs recherches, la soirée du vendredi s'est terminée par une visite à la soirée musicale de louange dans la cathédrale de Trèves. Le thème du contenu du samedi matin était l'anniversaire du Concile. Le dogmatique de Trèves, Prof. Dr. Rudolf Voderholzer, a tracé un large arc dans sa conférence du premier concile œcuménique de Nicée au concile Vatican II. Non seulement les références à la ville de Trèves ont été discutées. Dans son analyse, Voderholzer a surtout montré les parallèles étonnants entre les deux jeunes théologiens conciliaires Athanase et Joseph Ratzinger, qui ont tous deux donné des impulsions décisives aux conciles, mais ont également été précurseurs pour leur réception. En outre, le dogmatique de Trèves a attiré l'attention sur l'aspect martyrologique : Athanase a été envoyé en exil plusieurs fois, c'est pourquoi il est venu à Trèves en premier lieu ; L'exil de Ratzinger consistait plutôt en une exclusion théologique, qui l'a conduit à un isolement similaire, bien que moins spatial. D'autres stations sur les bases de la théologie fondamentale du professeur Ratzinger à la veille de Vatican II étaient son premier examen de la compréhension de Hans Küng du concilium, l'influence des mouvements au sein de l'église (liturgique, œcuménique, patristique, marial, etc.) dans la première moitié du 20e siècle. Siècle sur la pensée de Ratzinger et enfin l'importance fondamentale de ses deux écrits de qualification, à travers lesquels Ratzinger a été le mieux préparé à la tâche spécifique de théologien conciliaire, en particulier en vue des thèmes centraux « l'ecclésiologie " et "révélation".

Le samedi après-midi, qui est traditionnellement consacré au compte rendu des travaux personnels des nouveaux étudiants, Dr. P. Justinus Pech OC est sur le thème "Vérité et paradoxe comme deux concepts centraux dans la théologie de la grâce par Henri de Lubac et Joseph Ratzinger" et Dr. Stephan Herzberg sur Habermas et Ratzinger et la relation entre foi et raison.

Dans la soirée, il y a eu une conversation animée avec l'évêque local de Trèves, Dr. Stephan Ackermann, qui a enquêté sur les questions de l'époque ainsi que sur le problème de la polarisation en théologie.

Dimanche, le nouveau groupe d'étudiants a pu célébrer la grand-messe du pèlerinage dans la cathédrale de Trèves. Après une courte visite de la vieille ville avec des averses en partie fortes et un déjeuner ultérieur, les membres du nouveau groupe d'étudiants ont dit au revoir.

Tous ceux qui ont contribué au déroulement de cette réunion réussie, surtout le Prof. Dr. Merci beaucoup à Christoph Ohly, qui a repris l'organisation sur place !

 

Michaela C. Hastetter et Josef Zöhrer

 

Photos : Nouveau groupe d'étudiants